Quand on parle de médecine traditionnelle chinoise, on parle avant tout de prévention, en effet les chinois de l’époque, partaient du principe que si nous respections les cycles, les rythmes de la nature et des énergies la maladie serait éloignée.

Nutrition, rythme et saisons, chacun de ces cycles apporte son énergie régénératrice, mouvement du corps et introspection. Tout cela demande une sacrée discipline de nos jours dans des sociétés de plus en plus agressantes pour nos organismes.

Il existe plusieurs piliers sur lesquels nous pouvons agir, ce sont ceux du sommeil et de la nutrition.

Concernant le sommeil, tout doit être facilité pour qu’il soit récupérateur et la notion de rythme est primordiale. Prendre exemple en se calquant sur le soleil: se coucher tôt, se lever tôt en hiver, se coucher plus tard et se lever tôt en été pour profiter de ces moments de transition en conscience si particuliers.

La journée va ensuite se découper à nouveau par phase, commencer sa journée, telle une naissance et se mettre en marche, pour ensuite courir et s’expandre comme le mouvement du feu, la maturation de la terre nous demandera de nous assoir pour se centrer, le déclin de la journée sera accompagné par un moment semi allongé et nous nous allongerons la nuit pour régénérer nos reins.

Le deuxième pilier est L’alimentation, un secteur tellement vaste et qui peut paraître si compliqué! Secteur de convoitise très concurrentiel, le business de l’alimentation est devenu, aujourd’hui, un veritable market bien éloigné des marchés et traditions d’hantant.

Comment faire avec son alimentation ?

Comme le sommeil et le repos, l’alimentation fait partie des éléments que nous apportons à notre corps pour qu’il se régénère, nous apportons donc des énergies externes qui doivent être adaptées à nos énergies. Il y a les fondamentaux, nous sommes tous unique mais il est possible de s’établir des règles selon son profil.

Petit aparté, la micro nutrition est aujourd’hui une branche assez intéressante, car dans la même optique, elle va combler les lacunes de notre organisme en inspectant les données sanguines des individus, une approche donc individualisée et proche de la médecine chinoise qui prend chaque individu dans son entier.

Malheureusement, nous avons toujours un train de retard puisque ces bases ne nous ont pas été enseignées à l’école, c’est tout de même bien dommage de ne pas enseigner comment notre corps fonctionne dès le plus jeune est ainsi intégrer des principes de prévention… Paul est dans son bain, sachant que le débit de l’eau est de 5dl toutes les 6 secondes à quelle heure arrive le train de Michelle en gare de Strasbourg ?

Oui Oui, nous avons toujours un train de retard sur notre santé… 😀

En médecine chinoise, il existe les sauveurs, les énergies et les saisons des aliments, je ne rentrerais pas en détails dans cet article car malgré une approche simpliste et géniale, la mise en pratique et la compréhension spécifique reste complexe. Mais prenons les fondamentaux qui permettent déjà de comprendre un peu les choix à faire.

Privilégier le local et de saison est aujourd’hui reconnu, la cuisson est également extrêmement importante dans la tradition, manger chaud, boire chaud aussi, cela permet de préserver l’énergie de l’estomac et lui faciliter la tâche et celui de la rate dans la transformation et des distributions des énergies. Le but est toujours préserver notre énergie ancestrale, cette petite étincelle, cette chaleur primordiale contenue dans nos reins. L’estomac vient donc suppléer cette énergie fondamentale non renouvelable, telle la symbolique de la lampe à huile. L’alimentation est apport d’énergie externe que nous allons transformer, adapter et intégrer à nos énergies internes, la véritable essence de notre moteur.

Je recommande souvent donc et selon vos besoins, de mettre en place une routine matinale: préparer un thermos d’eau chaude avec une rondelle de gingembre, laisser infuser 5-10 minutes pour conserver la saveur chaude et douce du gingembre, sans attendre qu’il devienne piquant (sauf maintenant, en automne ou la saveur piquante est bénéfique car appartenant a cette période de l’année). Buvez ce thermos pendant la matinée (pas trop tard dans l’après-midi, car le gingembre est vasodilatateur et peut donc perturber votre sommeil).

Éviter également le froid et trop d’humidité, Par exemple on pense souvent à la salade comme remède minceur, mais cette fausse-vérité ne peut pas convenir à tout le monde, cela sera vrai pour certains qui ont un certain (dés)équilibre énergétique, mais l’approche chinoise est spécifique, manger de la salade va amener beaucoup d’humidité, potentiellement un blocage, empirant encore plus les problème de digestion, ballonnement, rétention d’eau et fatigue pour certain.

Il n’y a donc pas de juste ou de faux en médecine chinoise, mes recommandations sont donc ici générales, pour certain à la place du gingembre je préconiserais du thé vert. Il faut trouver son équilibre et chacun est différent. Par exemple en été on a souvent envie de manger froid, la tradition dirait non, mais pourquoi ne pas venir avec du poivre, du thym ou encore des morceaux de gingembre pour compenser ce froid, cette humidité, bref trouver un équilibre, son équilibre.

La cuisson va aussi apporter, transformer cette énergie externe: manger des légumes à la vapeur ou à la poêle n’apporte pas la même saveur, selon la connaissance de vos rythmes vous pourrez jongler avec ces saveurs et ces apports.

Bref, préparer et manger ses plats avec amour et en conscience est déjà le premier acte à mettre en place.

Comme je suis sans cesse en recherche et en étude, je me suis intéressé à certaine nutrition et évidemment la base avec les vitamines que ce soit la C ou encore la vitamine D dont nous sommes tous, tous, mais tous en carence. Bizarrement, il existe plein de bonne chose, simple à mettre en place, plein d’aliment, de super aliments mais personne nous en parle.

La pharmacopée chinoise est bien entendu très intéressante mais je ne la maitrise pas, je vous recommande Antoine WegmullerAntoine Wegmuller pour cela, excellent acupuncteur et maîtrisant parfaitement ce domaine de la prescription des plantes chinoises. Dans ma perception le local et de saison reste le plus important…

Donc dans un objectif de prévention, de soulager la souffrance. Que nous apprend la médecine occidentale ?

En règle générale, on parle et on décrypte facilement « le mal » par: inflammation, oxydation ou infection…

En alimentation on parle aussi de PH, d’aliment oxydant ou neutre etc etc

L’idée serait donc d’agir sur l’oxydation de notre corps, de nos organes et du bien-être de nos microbiotes, car ces oxydants, ces radicaux libres vont déstructurer nos cellules et les réactions en chaîne qui en découlent sont la mort de certaines cellules. La pollution qu’elles viennent par nos poumons ou ce que nous mangeons nous charge de toxiques.

Le stress oxydatif va donc toucher nos cellules et nos organes, il va falloir trouver des aliments anti oxydants et à nouveau il existe plein de complément alimentaires, de recette miracle et de coaching dans ce sens, un sacré business qui reste difficile à comprendre, maîtriser et à adapter à chacun.

Je vous livre aujourd’hui quelques recherches simples et pas chères. L’objectif est de pouvoir faire perdurer la prevention que nous faisons en cabinet avec des routines de vie non invasives.

Si vous voulez skipper les explication « scientifiques » Allez directement au titre « et où trouve-t-on de la glucoraphanine ? »

Un puissant anti oxydant est le Gluthation, il joue un rôle dans la detoxification du corps, du vieillissement et des maladies comme Alzheimer, Parkinson et dans la prévention de cellules cancéreuses, bref je vous laisse avec la page wikipedia sur le Gluthation pour en apprendre plus.

Il est donc naturellement présent dans notre corps, mais comment augmenter son taux de Gluthation:

les compléments et autres produits riches en gluthation ne sont visiblement pas la meilleure solution puisque le Gluthation est déjà présent dans notre organisme, le mieux serait donc de stimuler le corps pour qu’il produise lui même ce Gluthation, il serait ainsi beaucoup mieux intégré.

Pour stimuler la création du Gluthation on va passer par une molécule qui est le sulphoraphane. Le sulphoraphane va « induire » l’activité du gène NRF2, ce gêne va avoir un rôle dans la notion de régulateur par rapport à l’oxydificatioin mais aussi celui de super « réparateur » de nos cellules, il va donc avoir un rôle direct sur le taux gluthation qui va l’aider dans la detoxification, « réparation » et restauration du bon fonctionnement de nos cellules.

A nouveau l’apport de sulphoraphane direct étant assez mal absorbé par le corps,.. on se tourne donc vers les précurseurs du sulphoraphane qu’est la glucoraphanine. On trouve de la glucoraphanine dans tous les crucifères mais de manière inactive, elle va libérer tous ses potentiels lorsqu’elle subit des modifications physiques (comme le broyage ou la mastication). Au contact de l’enzyme endogène de la plante, la myrosinase (qui est sensible à la cuisson et donc détruite à la cuisson), la glucoraphanine va se transformer en sulphoraphane qui va activer le NRF2 et donc « apporter » du Gluthation!

La boucle est bouclée.

et où trouve-t-on de la glucoraphanine ?

Dans tous les crucifères, Alors mangeons des choux crus,…  Oui mais non :/

Le plus haut taux de glucoraphanine se trouve dans les brocolis, mais il faudrait manger beaucoup de brocoli cru pour avoir un taux suffisant et donc avoir un veritable impact. Mais il est possible de potentialiser encore ce taux en passant par les graines germées de brocoli bio.

Les graines germées décrites comme « les cellules souches du pauvre » par le Dr Totta sont des super alimentsIqui contiennent énormément de vitamine, jusqu’à 10 fois plus, des oligo éléments et plein d’autre chose. Imaginez bien que dans des graines « activées » se trouve tout le potentiel de la plante et les « outils » nécessaires à son déploiement dans la nature.

Je vous conseille donc d’ajouter à vos repas quotidiens (petit dej,  midi ou le soir) 30 mgr/jour de graines germées de brocoli bio. Facile à mettre en place, pas chère du tout et vous aurez un excellent allié contre le stress oxydatif et tous les bien-fait du Gluthation – Wikipedia

et si ça marche pas vous aurez au moins une déco originale et un peu de verdure chez vous…

Je vous laisse faire vos recherches sur youtube sur comment faire pousser vos graine germées, avec par exemple: cette vidéo, qui explique bien les étapes.

et pour l’achat des graines germées, vous en trouvez facilement sur internet. Ma femme Laurène commence à en avoir dans son épicerie et vous pourrez bientôt en retrouver sur la boutique en ligne: ChezLaurene.ch

Les autres articles:

Experience de mort imminente

Documentaire intéressant sur les EMI documentées par des scientifiques. On y parle également médiumnité avec des intervenants venant du corps medical. regard et point de vue croisé très intéressant! disponible en intégralité sur youtube https://youtu.be/HpsJ4o5C4Hg Un...

lire plus

BIG Pharma – La santé un business comme un autre

Arte a publié un documentaire au mois de Septembre intitulé "Big Pharma, labos tout-puissants." Le monde.fr en un fais un très bon article à lire sur leur site.. Ce doc n'est pas issus de la sphère complotiste, pourtant ce qu'il dévoile semble tout droit sortit d'un...

lire plus

Retour sur les énergies de 2020

Petit retour sur l’analyse des Kan et des Che que nous avions faite avec les écoles IEATC.  Kan et Che:“L’Astronomie Energétique Chinoise est décrite dans 7 chapitres (66 à 72) du Su Wen. C’est la science des KAN et des CHE (KAN = Troncs Célestes, CHE = Branches...

lire plus

Prévenir ou guérir

Lors de mes derniers cours de M1 - Médecine occidentale nous avons parlé du développement de la personne, des étapes-clé de la vie et des concepts thérapeutiques. Nous avons abordé le choix du patient, la mort et la gestion psychologique de la maladie.  Cela ma...

lire plus

Covid 19, un aperçu en médecine chinoise

Comment analyser une pathologie comme le covid19 en médecine Chinoise ? J'étais tombé il y a quelques semaines sur une vidéo réalisée par Elie Fayad, brillant acupuncteur de la lignée IEATC et directeur de l'école IEATC de Nice. J'ai eu le plaisir et l'honneur de...

lire plus

C’est quoi ces énergies ?!

Dans cet article, je vais survoler quelques principes de la médecine traditionnelle chinoise . Il serait trop complexe de rentrer dans des détails précis de cette approche du corps humain, je vais donc vulgariser en m’éloignant un peu de la précision que...

lire plus

L’acupuncture traditionnelle ?

L’acupuncture traditionnelle travaille sur les 3 plans de l’individu: Organique, physique, émotionnel. L’objectif est d’accompagner le corps pendant les changements de saisons, éviter les blocages et prévenir les déséquilibres énergétiques qui sont sources des...

lire plus

“Quand l’énergie circule, elle balaye la maladie”

L’acupuncture traditionnelle travaille sur les 3 plans de l’individu. L’objectif est d’accompagner le corps pendant les changements de saisons, éviter les blocages et prévenir les déséquilibres énergétiques qui sont sources des maladies. 

Organique

Notre ventre, foyer abritant les trésors qui préservent notre énergie vitale.
 

Émotionnel et psychique

Source de toutes les maladies, nos émotions non vécues finissent par perturber nos organes.

Physique

Les traumas, les cicatrices provoquent des blocages et empêchent la libre circulation des énergies.

Soyez inspirés, laissez vous aller!

Une respiration, de doux messages

Je souhaite vous partager une manière de voir et vivre l’énergétique, comprendre comment nos systèmes fonctionnent en symbiose, la médecine traditionnelle chinoise peut vous permettre d’avoir une meilleure compréhension de vous et de votre environnement. Je prépare une newsletter qui parle des saisons, d’alimentation et des mouvements qui nous entourent. Cette sensation que quelque chose nous habite et nous berce comme cette respiration si naturelle mais tellement incroyable quand nous sommes dans le moment présent.

Recevez des conseils directement dans votre boîte e-mail

pas de spam, 1 email tous les 2 mois environ. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.

Qui suis-je ?

Acupuncteur traditionnel - énergéticien

Après 4 année de formation dispensée par l'Institut d'Énergétique et Acupuncture Traditionnelles Chinoises , j'ai obtenu le 11 janvier 2020 mon diplôme d'énergéticien acupuncteur traditionnel.

L'IEATC est une des seules écoles en Suisse romande délivrant une formation en acupuncture accréditée et reconnue ORTRA MA, elle nous prépare pour les examens du brevet fédéral qui est en cours de mise en place. Cette école a été créée il y a 40 ans par Thierry Bollet dans la lignée de Charles Laville-Méry ou encore Wu Weiping.

Adresse

WhatsApp - 076 496 69 36
Rue du Valentin 30, Lausanne